Hearthis.at, une Sérieuse Alternative à SoundCloud

hearthis

EDIT : Depuis l’écriture de cet article, j’ai eu une réponse de la part du support SoundCloud Pro (que je remercie pour avoir pris mon opinion en compte et l’avoir transféré aux Product Teams). J’ai ainsi complété l’article avec la mention de certaines fonctionnalités en développement qui m’ont été révélées. Cependant, cela ne change pas outre mesure le propos de cet article.

J’ai toujours été un grand supporter de SoundCloud.

À ses débuts, la plateforme était arrivée magistralement, à la surprise générale, en proposant une offre et des services révolutionnaires, à l’heure où seul MySpace régnait dans le domaine de la diffusion musicale 2.0 (sociale et en streaming). Avec ses time comments, sa prévisualisation des ondes sonores, ses possibilités de following et surtout, ses fonctions statistiques avancées (aujourd’hui encore mises en avant dans son offre premium), SoundCloud s’est affirmé en maître chez les musiciens et podcasteurs, avec plus de 250 millions d’utilisateurs fin 2013.

Mais depuis plus d’un an (voire, depuis sa plus grosse mise à jour de design, en 2012, qui m’avait alors subjuguée), j’ai l’impression que SoundCloud se repose sur ses lauriers, ou plutôt, qu’il a cessé d’être innovant. Que ce soit à cause des enjeux économiques ou à cause des difficultés de maintenance, vu l’ampleur qu’a pris la plateforme, il n’en reste pas moins qu’être confronté aux mêmes problèmes et attentes pendant des années est quelque chose d’extrêmement frustrant. D’autant plus quand on paye, relativement cher, pour bénéficier du service.

Pire encore, chaque mises à jour de SoundCloud (mise à part les bug fix bien sûr) me dérangent un peu plus.

À commencer par la fin des flux RSS par artistes, la fin du full width et du responsive design, le fait que le player flottant soit en bas par dessus les widgets plutôt qu’en haut dans la top bar comme c’était le cas avant, la disparition en front-end de certains champs liés aux pistes… et surtout, la réduction de toute la partie description du morceau dans une zone en haut à droite de l’écran d’à peine 40 pixels de haut, description ne s’affichant maintenant de manière complète que sous forme de light-box uniquement. Pour ceux qui comme moi mettaient toutes les infos possibles sur cette page — intervenants, logiciels, paroles, remerciements — je dois vous dire que je suis plus que déçu de cette mise à jour.

Des mises à jour sur SoundCloud, il y en a. Mais pourquoi si peu (certaines pages ne sont toujours pas converties au nouveau design plus de deux ans après), et pourquoi ce ne sont pas celles que la communauté demande vraiment ? EDIT : Certaines fonctionnalités attendues sont en fait développement, comme vous pourrez le voir plus bas, mais ne sont pas encore prêtes et disponibles pour l’utilisateur lambda à ce jour.

C’est pourquoi je me suis mis en quête d’une alternative, moderne et inventive, qui pourrait répondre à mes besoins, sans trop y croire pour être honnête. C’est aussi ça la curiosité : chercher des alternatives à des choses qui, à priori, n’en ont pas.

Et après quelques dizaines de minutes de recherche, j’ai trouvé quelque chose qui dépassait de loin toutes mes espérances. Au point d’ébranler mon attachement envers ma plateforme de prédilection…

Hearthis.at

Hearthis.at
Hearthis.at

Ma première impression : “c’est quoi ce clone de SoundCloud ?”. Une mise à jour récente (il y a quelques jours à peine) du design a permis à Hearthis.at d’affirmer un peu plus sa personnalité mais quand même, les similitudes sautes aux yeux : waveforms, time comments, boutons sous le player… tout ce qui est bon chez SoundCloud, vous le retrouverez sur Hearthis.at ! Tant mieux, il vaut mieux s’inspirer de SoundCloud que de MySpace.

Mais en creusant un peu plus, en testant et en comparant les offres, j’ai vu que Hearthis.at n’était pas qu’une banale copie de SoundCloud : c’était un alter ego sous stéroïdes, proposant de nombreuses fonctionnalités que son prédécesseur semblent bouder jusqu’à présent.

Toutes ces fonctionnalités sont des choses attendues dans la communauté SoundCloud depuis longtemps, et parfois même depuis des années. Je cite en vrac :

  • Pas de limitation de durée en upload (!!)
  • Liste de Lecture temporaire (!!!)
  • Possibilité de lier d’autres artistes à une piste (!!!!) (EDIT : le support SoundCloud m’a rappelé que mettre un arobase devant un pseudo dans une description de piste permettait de créer un lien vers un autre utilisateur. Cependant, avec le problème relatif à l’affichage des descriptions que j’ai mentionné tout à l’heure, les collaborateurs restent un peu caché.)
  • Site multilingue (EDIT : SoundCloud est en train de préparer ça pour début 2015)
  • Download Button pour les players embed (nativement)
  • Flux RSS par artistes (!!) (EDIT : SoundCloud a lancé cette fonctionnalité en beta)
  • Possibilités d’avoir plusieurs comptes liés
  • Fonctionnalité d’importation des pistes depuis SoundCloud (et même d’import de profil)
  • Share to Download
  • Chat

Et pour l’offre payante à à peine 2€ par mois (contre 9€ pour Soundcloud, l’écart est assez significatif)

  • Lecture en streaming à partir du fichier source, sans reconversion (y compris wave !)
  • Personnalisation des pages et du player (dans une certaine mesure, mais toujours plus que SoundCloud)

et en Official Artist :

  • Téléchargement de playlist avec zip et contenu alternatifs (PDF)…
  • Téléchargement payants

Bref, que des trucs qu’on attend de la part de SoundCloud depuis longtemps. Et pour une grande majorité, j’avais même pris le temps d’écrire des feature requests… pour lesquelles je n’ai reçu que des réponses automatiques, sauf pour pour le bouton de téléchargement avec les players intégré, dont je vous ai déjà parlé.

Hearthis.at a beau être en beta — les traductions ne sont pas faîtes, le site à des micros changement de manière très régulière, le design n’est pas vraiment polished, et il y a même quelques bugs —, je le recommanderai à tous les nouveaux créateurs qui cherchent une plateforme sociale pour héberger leurs œuvres sonores. C’est avec l’intérêt du public que cette plateforme encore toute jeune pourra se développer d’avantage.

J’ai écrit cet article pour deux raisons :

  • Encourager les employés de chez SoundCloud à poursuivre le développement de leur plateforme en prenant en considération les demandes de leurs utilisateurs
  • Encourager les plateformes innovantes qui débordent d’idée et qui proposent des offres avantageuses pour le publique

Je crois encore au potentiel de SoundCloud, et c’est pourquoi je continuerai d’être actif sur la plateforme en tant que créateur, et en tant qu’auditeurs — vu le nombre d’artistes que je follow dessus. Et je dois avouer que le fait de ne pas avoir de pub visuel dessus, contrairement à Hearthis.at, me séduit au plus au point. (note : en premium, pas de pub sur votre profil, ni pour vous tout simplement).

Mais quelque part ailleurs, j’ai découvert une plateforme Allemande dont je suis fier d’être un des early adapters (même si toutes mes tracks sont privées pour l’instant, ce n’est qu’une question de temps avant que j’y bascule en tant que créateur)…

… en espérant que SoundCloud réagisse de manière inventive face à la concurrence.

Affaire à suivre !