Protocoles pour une Interview à Distance de Bonne Qualité

Introduction

Il est de plus en plus courant de faire des interview via Skype, et c’est tout à fait normal, c’est quand même plus pratique que de transporter tous son matos de son et plus économique que de payer un billet de train.

Il y a plusieurs façon de procéder mais globalement, je suis un peu étonné que la plus part des gens se contentent d’enregistrer la conversion telle quelle, quand bien même ils utilisent des micros performants, se privant ainsi d’une qualité de son optimale et de la possibilité de faire du mixage basique (ne serait-ce que régler le volume des deux protagonistes).

Comment enregistrer une interview sur Skype pour avoir la meilleure qualité possible ?

Même si vous n’avez pas de super micros, la qualité que vous gagnerez en utilisant ces petites astuces sera non négligeable, ne serait-ce que parce qu’elle vous permettra de mixer vos pistes.

Détails du Tutoriel

  • Difficulté : facile
  • Un ou deux micros, un enregistreur externe (un ordinateur secondaire ou un appareil dédié, comme un Zoom H4, H4n, R6 etc…)
  • Logiciels : Skype ou un autre logiciel de communication audio instantanée, Free Video Call Recorder (ou un autre logiciel de ce type), un DAW quelconque (dans notre cas, Reaper).

Mise en place

La conversion Skype (ne prendront Skype comme exemple dans la suite du tutoriel) peut se faire avec un micro de basse qualité : celui de votre ordinateur portable, de votre téléphone, celui qui traine sur le bureau, peu importe, tant que votre interlocuteur vous comprend, et qu’il fait de même. Gardez votre plus beau microphone pour enregistrer le signal qui servira à être mixer, pas pour converser.
Chaque utilisateur devra si possible converser au casque pour éviter que le son des enceintes s’entende dans les micros (on évite les effets d’écho, de loop etc…).
Vous aurez besoin d’un enregistreur externe, ça vous évitera des routages logiciels compliqués, et la plus part des PC ne peuvent enregistrer qu’un flux audio en même temps (et ce flux en question, c’est celui qui servira pour votre conversation).

Méthode 1 : Un seul Microphone

Vous n’avez qu’un seul microphone. C’est bien dommage, à moins que vous n’ayez quelque chose qui pourrait splitter le signal (pré-ampli avec deux sorties, mixettes, split-box, câble en Y ou autre).
Le signal sortant du micro est donc divisé en deux : une partie va dans l’ordinateur pour la conversation Skype, l’autre va dans l’enregistreur externe.

Méthode 2 : Deux microphones et un enregistreurs externes

Dans ce cas, vous reliez votre microphone de conversation à l’ordinateur, et vous mettez à côté votre microphone de top qualité, relié à l’enregistreur portable.

Méthode 3 : Deux microphones et un périphérique ASIO

Si vous aimez les routages un peu plus compliqué, si vous n’avez pas d’enregistreur externe, et si votre config vous le permet, vous pouvez utilisez un périphérique ASIO sous votre DAW habituel pour enregistrer le son provenant de votre meilleur micro, pendant que votre conversation Skype se passe avec votre micro habituel en utilisant le routages habituel des périphériques Windows. Vérifiez bien que votre DAW ne s’est pas mis en utilisation exclusive de la carte son utilisée pour votre connexion Skype (en entrée comme en sorti).

Enregistrement

Hop la conversation commence, on lance l’enregistrement.
Si l’interview est filmée avant de commencer l’interview en tant que tel, chaque interlocuteur clape des mains successivement pour la synchro.
Vous n’avez plus qu’à faire votre interview 🙂

Backup

Rien ne vous empêche d’enregistrer le son de votre interview Skype comme vous l’auriez faît habituellement, avec un logiciel de screen capture ou un logiciel pour dédié à l’enregistrement des conversations, genre Free Video Call Recorder.
Le gros avantage de cette méthode, c’est que au pire, vous avez un enregistrement de la qualité que vous auriez probablement eut si vous n’aviez pas fait tout ça, mais au mieux, vous avez le son en bonne qualité… Ça vaut le coup d’essayer 😀

Transfert

L’interview est terminée mais HO attendez ! Ne partez pas tout de suite 🙂
Attendez que votre interviewé vous passe son fichier ! 😛

Mixage

Vous avez donc maintenant deux gros fichiers enregistrés en top qualité, un truc genre 96 000 Hz 24 bits en Wave, sans compression, qu’il vous faut importer dans votre DAW.
Il ne vous reste plus qu’à les synchroniser, soit avec la vidéo grâce au “clap” que vous avez filmez, soit avec le son de l’enregistrement audio “backup” (qui peut être celui de la vidéo) et à les mixer (une petite compression sur chaque piste, on règle le fader pour égaliser, on rajoute un petit noise-gare (avant la compression) ou un denoiser avant la compression si besoin…
et HOP une interview d’une qualité irréprochable 😛
Je vous conseille d’utiliser Reaper pour le mixage, pour ses facultés à lire la vidéo.

Rendu

Pour finir, vous pouvez exporter en fichier audio le résultat si il n’y a pas de vidéo (dans ce cas, faîtes votre montage dans le DAW directement), ou exporter l’audio pour l’importer dans logiciel de montage vidéo, afin de faire un petit montage vidéo. N’oubliez pas de resynchroniser 😛

Et voilà un entretien d’une qualité sonore bien supérieur à un enregistrement directe de la conversation, douce et agréable pour les oreilles de vos auditeurs 😀

Bonne interview !